Éditions H&K

LaTeX pour l'impatient – 4e édition

couverture

4e édition

Collection MiniMax

Public : utilisateurs de LaTeX (tous niveaux)

Caractéristiques : 17,90 € • 192 pages • Format 17 × 25 cm • Paru le 1er mars 2016 • Imprimeur certifié FSC

Couverture cartonnée

Spirales

Auteurs : Walter Appel, Céline Chevalier, Emmanuel Cornet, Sébastien Desreux, Jean-Julien Fleck, Paul Pichaureau

En stock

Acheter sur  Amazon

page miniature
Pages de présentation
page miniature
Avant-propos
page miniature
Table des matières
page miniature
Chapitre 1: Pourquoi utiliser LaTeX ?
page miniature
Têtes de chapitre
page miniature
Annexe: Préambule standard
page miniature
Annexe: Erreurs, warnings: que faire ?
page miniature
Index
Télécharger les extraits

Le livre

Quand on pense à un traitement de texte, c'est Word qui vient à l'esprit. Son principe est séduisant au premier abord car on compose le texte directement dans sa présentation finale. Il y a toutefois quelques problèmes :

  • Comme le savent les utilisateurs avertis de Word, pour tout document d'au moins quelques pages il est en fait plus judicieux de définir des styles de présentation (type « Titre moyen ») et d'appliquer ces derniers plutôt que des modifications directes de la police (type « taille 13, gras, numéroté »). Mais on perd alors beaucup en spontanéité et en facilité.
  • Composer des sciences avec Word est douloureux. On saute en permanence du clavier à la souris et le résultat visuel est souvent décevant.
  • Le rendu de Word a quelque chose d'approximatif, forcé, voire amateur.
  • Pour les documents récurrents, tels des lettres, des factures ou des sujets de contrôle, il est pratique de créer des modèles génériques qu'il suffira de compléter à chaque occurrence. Mais si l'on change le modèle, il n'y a aucun moyen automatique avec Word de répercuter ce changement à tous les documents créés auparavant.
  • Il est difficile de produire des documents Word avec un programme.

Les personnes exigeantes sur la qualité visuelle du résultat ou qui souhaitent composer des symboles mathématiques ont tout intérêt à se tourner vers LaTeX, un logiciel qui a fait ses preuves.

Quand on connaît bien LaTeX, on produit rapidement et sans peine des documents de grande qualité. Son principal défaut est que sa prise en main est difficile ; il y a un risque d'abandonner complètement si des résultats ne sont pas visibles après la première heure, c'est humain. Faciliter les premiers pas avec LaTeX est le premier objectif de LaTeX pour l'impatient.

Pour cela, le livre décrit l'installation complète du logiciel, présente des interfaces graphiques pratiques pour Windows, Mac et Linux, et donne l'intégralité du code pour un premier document non trivial. C'est ensuite seulement qu'il expose les principes, puis fournit les commandes dans des chapitres thématiques : le texte, les tableaux, les mathématiques, etc.

Un autre défaut de LaTeX, plus mineur, est que de très nombreuses commandes sont disponibles. C'est ce qui permet d'inclure dans un même document des textes en français et en chinois, des partitions de musique et des parties d'échec, des tracés de fonctions ou des montages de physique, tout cela sans logiciel extérieur. Regrouper de manière synthétique ces commandes est le deuxième objectif de ce livre, qui contient 270 exemples et 50 tableaux récapitulatifs.

Chaque chapitre se termine par un résumé suivi d'exercices ludiques intégralement corrigés.

En fin d'ouvrage, une annexe élucide tous les messages d'erreur courants et un index très fourni permet de retrouver rapidement toute information.

Vous pourrez passer rapidement au plus intéressant : votre propre texte.

Le public

L'ouvrage s'adresse d'abord à toute personne qui a envie, ou besoin, de s'initier à LaTeX. Aucune connaissance en informatique n'est requise.

Il intéressera également les utilisateurs de LaTeX actuels grâce à sa compilation d'informations utiles et de solutions clefs en main.

Les auteurs

Céline Chevalier est normalienne, agrégée de mathématiques et docteur en cryprographie. Elle est aujourd'hui enseignant-chercheur.

Céline Chevalier a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Paul Pichaureau enseigne les mathématiques en classes préparatoires au Lycée La Martinière Monplaisir (Lyon). Normalien, agrégé, il a enseigné les probabilités dans les filières BCPST et ECS.

Il est également spécialiste de typographie et contribue au développement du logiciel de mise en page scientifique LaTeX.

D'autres informations sont disponibles sur son site web.

Paul Pichaureau a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Jean-Julien Fleck est normalien, agrégé de physique, actuellement professeur en classes préparatoires au lycée Kleber (Strasbourg).

Jean-Julien Fleck a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Sébastien Desreux est un ancien élève de l'ENS Ulm. Il est docteur en algorithmique.

Il a fait la plupart des métiers d'une maison d'édition : relecteur typo, relecteur scientifique, auteur, coordinateur, directeur de collection, éditeur, directeur de la publication, responsable fabrication, régie publicitaire.

Il a également travaillé dans le conseil en stratégie (BCG) et le conseil informatique (expert dans les jumelages de l'UE).

Sébastien Desreux a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Walter Appel est normalien, agrégé de mathématiques et docteur ès sciences physiques. Il a enseigné les mathématiques pour la physique à l'ENS Lyon et la physique en prépa agreg. Il enseigne actuellement les mathématiques en classes préparatoires au lycée du Parc (Lyon).

Walter Appel a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Emmanuel Cornet est ancien élève de l'ENS Lyon. Il est actuellement ingénieur chez Google.

Vous pouvez consulter son site web ma.nu. Il est aussi le créateur de Goomics, un comic strip centré sur Google.

Emmanuel Cornet a participé à l'écriture des ouvrages suivants publiés par H&K :

Témoignages de lecteurs

Voici un ouvrage qui cache bien son jeu. Derrière ce titre qui laisse présager des explications rapides et superficielles se cache en réalité un guide pratique très complet pour l'utilisateur désireux de « se mettre » à LaTeX.

Composeur de texte par excellence, LaTeX est aussi d'une complexité déroutante pour le débutant car il suit une logique particulière mais néanmoins structurée.

L'ouvrage est conçu comme un guide et le lecteur prendra en main LaTeX progressivement, étape par étape, chapitre par chapitre. Chaque chapitre se conclut par quelques exercices sur les connaissances acquises. De quoi vérifier ce qu'on apprend et surtout se satisfaire de sa progression !

Deux points sont particulièrement remarquables dans cet ouvrage :

  • On constate clairement que les auteurs ont un usage pratique de LaTeX. Il ne s'agit pas de résultats de recherches ou d'expérimentations théoriques sur l'art et la manière d'utiliser telle ou telle extension, mais bel et bien d'un guide pratique. On le remarque non seulement grâce aux explications elles-mêmes, mais surtout via les conseils, commentaires et astuces qui ponctuent la plupart des exemples.
  • La mise en page du livre elle-même est une magnifique vitrine pour LaTeX d'une part, mais aussi pour les connaissances maîtrisées par les auteurs. Il est toujours très sympathique et rassurant de voir que les explications données ont une application directe. Lorsqu'on feuillette ce livre, on a réellement l'impression que les auteurs savent de quoi ils parlent et le mettent en pratique.

Voici un ouvrage d'apprentissage de LaTeX comme on aimerait en voir plus souvent : simple, progressif, clair, direct et pratique. Un livre fait par de vrais utilisateurs de LaTeX pour ceux qui souhaitent vraiment utiliser LaTeX. Bref, un ouvrage avec lequel j'aurais aimé débuter.

Critique écrite par Denis Bodor et parue dans Linux Mag

Comme vous y invitez aimablement le lecteur, je vous fais part de ma satisfaction pour cet excellent ouvrage auquel je me réfère constamment pour rédiger des textes mathématiques ! Il contient l'essentiel sous un format bien plus pratique que les gros ouvrages spécialisés auxquels on peut toujours se référer pour des besoins plus spécifiques. Félicitations aux auteurs.

Jean-Claude Cid

Tout d'abord, je souhaitais féliciter toute l'équipe pour cet ouvrage fort pratique, auquel je me réfère encore aujourd'hui après plusieurs années d'utilisation de ce formidable éditeur qu'est LaTeX. Faciliter l'utilisation de LaTeX au « commun des mortels » n'est pas une tâche aisée, et ce livre réalise un pas de géant dans la bonne direction. J'ai également découvert la page web du livre, qui constitue un complément d'informations grandement apprécié et confirme la qualité du travail fourni par les auteurs.

Hugo Colin de Verdière

J'apprends à utiliser Latex avec votre livre. L'intérêt d'une critique est de corriger certains défauts, je suis désolé de vous dire que je n'en ai pas trouvé. Le programme est bien conçu et les explications sont claires. Un modèle de document pédagogique.

Daniel Legras

Utilisant LaTeX sous Linux depuis quatre années pour l'écriture d'un livre sur les mathématiques et la physique utilisées dans les logiciels de rendu en 3D, mes débuts avec LaTeX se sont passés en décortiquant beaucoup d'exemples. Puis j'ai décidé, il y a deux ans, de faire l'acquisition du livre LaTeX Companion. Il est plutôt complet mais pas assez clair et manque d'astuces, de cas pratiques, je suis resté sur ma faim.

Jeudi dernier, en faisant un saut à la librairie Sorbonne de Nice, je suis tombé par hasard sur "LaTeX pour l'impatient" et bien que je ne sois plus tout à fait un novice, ce fut malgré tout un coup de foudre ! Au premier abord, une reliure costaud en spirale avec une couverture cartonnée rigide (à ce prix-là c'est un constat rarissime, voire unique) qui m'a attiré l'œil. Et pour le contenu... une promenade pleine de bonnes surprises ! Il permet de débuter LaTeX en toute simplicité. Ceci permet aux néophytes d'écrire rapidement leurs premiers articles avec un niveau de qualité que l'on sait. Un must !

Philippe Peter

Il y a deux ans, j'avais découvert chez vous le livre Comment choisir un langage de programmation... Et j'avais été comblé par la simplicité et l'intelligence de cet ouvrage si bien expliqué.

Aussi, il y a un mois, quand j' ai voulu me mettre à l'apprentissage de Latex, j'ai sans hésiter opté pour le livre de vos éditions traitant de ce sujet: Latex pour l' impatient (3e édition). Ce livre est un chef-d'œuvre ! Il est clair, admirablement bien ciblé, présenté d'une façon très pédagogique, illustré par des exemples permettant une bonne compréhension de la syntaxe, écrit par des utilisateurs convaincus et, le plus important, accessible à tous.

Encore bravo à toute l'équipe de H&K pour cet excellent ouvrage.

Sacha Ferrari, étudiant en Belgique

Dans le cadre de mon travail, j'ai dû me mettre cette année à LaTeX. L'ouvrage LaTeX pour l'impatient est tout bonnement GÉNIAL : accessible, simple, complet... Une mine pour débuter, progresser et faire de beaux documents avec LaTeX. Un grand MERCI ! Je recommande votre ouvrage à mes collègues et étudiants.

Stéphanie Pouchot, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Lyon 1

Ce petit livre est géant ! J'ai maintenant au même endroit tout ce que je recherchais à droite et à gauche sur Internet.

Guillaume Batog, doctorant en informatique

5 étoiles Parfait pour débuter rapidement

Ce tout petit livre, qui peut se lire d'un bout à l'autre en une journée ou presque, contient pourtant tout ce qu'il faut savoir pour être rapidement opérationnel avec LaTeX. La densité impressionnante d'information ne cède en rien à la pédagogie. Si vous avez un mémoire en LaTeX à rendre pour hier, n'hésitez pas, c'est le livre qu'il vous faut.

Manuel Pégourié-Gonnard, sur la page Amazon de l'ouvrage

5 étoiles Clair, précis et complet

Pour ne pas faire comme tout le monde, et pour produire une thèse typographiquement de qualité, j'ai décidé de me mettre à \LaTeX. Avec ce livre, j'ai pu sans peine m'y mettre. Le style est clair et précis, tout en étant complet. Avec pour résultat la production d'un document typographiquement parfait, qui tranche avec les thèses écrites avec un certain traitement de texte que je tairai le nom !

lecteur sur Amazon

5 étoiles Top

Apprendre LaTeX avec ce livre est un jeu d'enfant, tout est bien expliqué et détaillé. On voit que le livre est écrit comme s'il s'agissait d'un cours. Les étapes sont illustrées et bien décrites textuellement, donc on ne perd jamais le fil.

lecteur sur Amazon

5 étoiles La référence pour le débutant

Livre très bien écrit, progressif, il accompagne le lecteur dans l'apprentissage de latex.

Il trône sur mon bureau, et je m'en sers régulièrement.

Précis sans perdre le lecteur.

Je le recommande !

lecteur sur Amazon

5 étoiles Excellent pour débuter

Exemples simples et reproductibles.

Pour apprendre rapidement les bases.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Excellent

Très bon livre si on a déjà les bases, et même si on débute. Le format avec spirale est très bien quand on veut laisser le livre ouvert sur une page et taper au clavier en même temps.

Je m'en sers beaucoup, les astuces données sont très bonnes.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Vraiment excellent

Très bien fait pour débuter en latex.

Je m'en sers toujours quelques années après l'achat car ce livre est très bien organisé pour retrouver une commande TeX.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Parfait

Je cherchais un livre qui puisse à la fois me permettre d'approfondir l'apprentissage fait sur le net et me servir de base documentaire de référence.

Le livre répond parfaitement à ces deux objectifs, pour un néophyte du moins.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Clair

Très bon ouvrage tout y est sans fioriture, il y a des pages de synthèse, on va vite pour apprendre.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Un livre comme devraient l'être tous les autres

En 176 pages les auteurs ont été capable de faire un livre à la hauteur du langage : parfait.

Sur un nombre aussi restreint de pages on apprend de manière simple, efficace et efficiente à produire 95% des documents usuels (que ce soit une lettre ou un livre, en passant par les rapports) avec tous les besoins possibles et imaginables.

Les auteurs parient qu'une fois votre apprentissage de LaTeX terminé vous ne voudrez plus travailler sur un autre logiciel... pari réussi.

Encore une fois, la concision de ce livre et un atout qui vous permet de lire et de relire ce chef d'œuvre rapidement (compter une journée).

Quant à la forme, que ce soit le livre un lui-même (la couverture cartonnée, les cerceaux, les pages plus résistantes que la moyenne) ou la forme du texte, on frole la perfection.

Néanmoins deux conseils :

  • préférez l'encodage utf8 à latin1 dans vos documents ;
  • munissez-vous d'un document pré-existant avant de lire ce livre. C'est le seul défaut de ce livre : il ne comporte pas de ligne directrice, il est très difficile de se préoccuper du fond et de la forme en même temps. Je vous conseille un document de 20-25 pages avec quelques figures, quelques images, des reports et de la bibliographie, optionnellement des notions mathématiques ou de physique-chimie.

De tous les documents que j'ai pu lire sur LaTeX, c'est le meilleur : simple, concis, condensé, complet.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Manuel superbement conçu et remarquablement efficace

On sent immédiatement que l'auteur a les idées d'une clarté absolue, et cela participe au charme de ce manuel si bien organisé, un si juste équilibre entre l'indispensable et l'utile. Quelques petites mises à jour seraient bienvenues : utf8, ainsi que quelques lignes sur un des sites de LaTeX cloud collaboratif, tel le merveilleux Writelatex, seraient utiles également, car ce site permet de démarrer sans larmes en moins de 5 minutes et sans aucune installation de logiciel. Et les infortunés mais nombreux utilisateurs de Windows gagneraient finalement (j'ai testé les deux) à utiliser la distribution TexLive, contrairement aux recommandations du manuel. Ces petits détails n'enlèvent rien aux immenses qualités de cet ouvrage, pour qui veut découvrir les immenses bonheurs et la prodigieuse efficacité que peut procurer une utilisation maîtrisée de l'outil, dont l'enseignement devrait être obligatoire dans toutes les écoles.

lecteur sur Amazon

Pour mes documents de cours j'utilise essentiellement LaTeX et je voudrais vous féliciter et vous remercier pour votre ouvrage LaTeX pour l'impatient. Bien qu'utilisateur depuis assez longtemps, votre petit opuscule se révèle une mine de renseignements très facilement accessibles.

Robert Cordeau, enseignant en informatique à l'IUT d'Orsay Paris XI

Je souhaite vous témoigner mes sincères félicitations pour la qualité de vos ouvrages; tous les achats de livres H&K que j'ai effectués jusqu'ici m'ont parfaitement convenu, pour ne pas dire comblé. L'excellent sens pédagogique des auteurs de LaTeX pour l'impatient, Perl pour l'impatient et Les expressions régulières par l'exemple m'ont permis de faire des progrès très significatifs dans l'utilisation des logiciels mentionnés, et je vous suis totalement reconnaissant pour la vitalité et l'utilité de vos livres, qui d'un point de vue personnel ont grandement participé à optimiser mon travail d'étudiant en biologie et en bioinformatique.

Guilhem Chalancon, étudiant en biologie

Je vous envoie ce courriel pour exprimer mon enthousiasme à propos du livre LaTeX pour l'impatient. Ce livre est devenu une petite bible pour moi :-)

Wiebe Pestman

Je trouve que vos livres (je n'en ai lu que quelques-uns de la collection Technique et Pratique) sont d'une grande qualité et ils valent 1000 fois certains livres dits classiques. Pour commencer avec LaTeX, il y a encore peu de temps c'était le Desgraupes et basta. Avec tout le respect que j'ai pour ce livre, franchement, débuter avec ça, c'est vraiment pas le top.

J'aimais bien le format « mini » de la première édition, pas prétentieux pour un sou. Mais j'imagine bien que sur les étagères de la Fnac un tel format n'était sans doute pas assez visible. Remarquez, la deuxième édition est vraiment très belle.

Franchement, c'est sincère, quand je vois la qualité de vos livres d'informatique et quand je vois certains pavés qu'on achète les yeux de la tête pour s'apercevoir qu'on a entre les mains un immonde copié-collé, « torché » à la va-vite, eh bien je regrette que vous ne sortiez pas plus souvent de nouveaux livres :-)) Je pense notamment aux livres sur la programmation (en C, Python, ou Java...), moi j'achèterais les vôtre les yeux fermés. :-) En informatique, c'est vraiment pas facile de trouver des livres associant clarté, pédagogie et précision.

François Lafont

Je me rajoute à la liste des gens convaincus par votre livre. J'utilise beaucoup Latex et je dois reconnaître que quand il faut trouver une petite astuce, c'est souvent dans votre livre que je me plonge (et j'ai quasiment tout ce qui a été écrit sur Latex), même avec l'ancienneté que j'ai !

Arnaud Gazagnes

5 étoiles Le meilleur livre pour débuter et de loin !!!

J'ai acheté de nombreux livres sur LaTeX (au moins 5 ou 6) et je peux affirmer que c'est le meilleur livre pour débuter à l'heure actuelle.

  1. Il explique précisément l'installation complète de LaTeX. C'est très rarement le cas dans les autres livres, et pourtant ce point est un obstacle important pour le débutant.
  2. Le style est direct, clair et précis. Pas de phrases obscures et implicites, tout est très limpide.
  3. Toutes les notions fondamentales sont abordées à travers de nombreux exemples et tout ça dans un livre peu volumineux (150 pages environ).
  4. Un index détaillé à la fin permet en plus d'utiliser ce livre comme référence rapide.

Bref, pour avoir testé de nombreux livres en français sur LaTeX, c'est pour moi LE livre à acheter si l'on souhaite débuter en LaTeX, afin de produire des documents (scientifiques ou non) d'une qualité typographique parfaite.

lecteur sur Amazon

Je viens de terminer l'ouvrage LaTeX pour l'impatient, deuxième édition.

Je tenais à vous dire à quel point cet ouvrage m'a surpris agréablement: je n'avais jamais vu un livre traitant d'informatique qui était à la fois clair, précis et concis. Tout ce qui est écrit est rédigé dans une telle clarté que l'on comprend vite les mécanismes de bases de LaTeX, et l'organisation des chapitres est très bien structurée. Les sections sont courtes et l'on peut rapidement passer à autre chose tout en comprenant ce que l'on a lu.

Mais après avoir fini d'assimiler les notions et commandes de base, j'ai été frappé par le fait que ce livre servait aussi bien d'aide-mémoire que de méthode pour l'apprentissage, ce qui paraît pourtant contradictoire semble tout naturel dans ce livre. Déjà car il est clair, mais également car l'index est très bien structuré, il n'est pas rare de trouver exactement ce que l'on recherche en moins de cinq secondes, temps pour tourner les pages compris.

J'ai personnellement démarré LaTeX avec kile et les conseils fournis dans le livre sont excellents ; en particulier celui de faire confiance à LaTeX, langage qui m'a aussi agréablement surpris par sa capacité de mise en page et ses commandes quasi-intuitives.

Le prix plus qu'accessible met vraiment LaTeX à la portée de tout le monde. Maintenant, l'on ne peut plus dire que LaTeX est trop compliqué, ce n'est plus une excuse, je suppose que le but de ce livre est donc plus qu'atteint.

Yoren Gaffary

J'ai trouvé que votre ouvrage LaTeX pour l'impatient est vraiment le meilleur que j'aie jamais lu sur le sujet. Nous en avons commandé trois exemplaires pour les chercheurs/secrétaires du laboratoire !

Marc Gingold

5 étoiles LaTeX pour l'impatient

Pour ceux qui veulent se lancer dans la maîtrise des fonctions habituelles de LaTeX, cet ouvrage constitue vraiment une bonne référence. Sa lecture est simple, les exemples clairs et faciles à reprendre. Tous les processus d'édition courants y figurent.

A noter que le début aborde l'installation d'une distribution LaTeX sous les trois grands systèmes connus : Gnu/Linux, Mac Os X et Windows. Je le recommande chaudement.

lecteur sur Amazon

Lorsque j'ai découvert Latex pour l'impatient, j'avais déjà une petite expérience de LaTeX. Je cumulais alors un aide-mémoire léger mais succinct et un manuel beaucoup plus détaillé mais nettement plus volumineux, ce qui rendait la recherche de certaines informations plus malaisée et plus lente. Latex pour l'impatient les a avantageusement remplacés puisqu'il est pour moi un bon compromis entre les deux. Il contient suffisamment de détails pour répondre à la grande majorité de mes problèmes courants et grâce à son index complet, la recherche d'un renseignement est simple et rapide. J'ai marqué les quelques pages les plus importantes pour moi et il est maintenant aussi aisé d'utilisation que mon ancien aide-mémoire. Un très bon livre donc pour LaTeX au quotidien !

Sébastien Zimmer

Le petit LaTeX pour l'impatient est purement génial : un bijou ! Pourquoi y a-t-il si peu de gens qui savent expliquer les choses, dans le domaine de l'informatique ? Je l'ai dévoré durant un Marseille-Paris.

Jean-Pierre Boudine
J'ai trouvé ce petit manuel très bien fait, et visiblement optimisé pour la rapidité de mise en œuvre; que ce soit en première lecture intégrale ou par l'utilisation de l'index très complet. Une bonne alternative aux Précis & Concis quand l'un traite un sujet que l'autre ne traite pas en somme. (J'ai tendance à collectionner ce genre de petits livres toujours utiles et qui rentrent dans la poche). Je ne regrette pas mon achat et ne manque pas de le conseiller à mes amis étudiants.

Michel Kevin (pour la première édition du livre, son format était plus petit)

Votre ouvrage est remarquable pour débuter dans l'utilisation de LaTeX et donne envie d'aller plus loin : une véritable drogue.

René Fritz

J'ai acheté il y a quelques semaines votre excellent manuel LaTeX pour l'impatient et j'ai réussi à tout installer et à très bien savoir utiliser ce traitement de texte. C'est donc une grande réussite !!

Patricia Perennes

Je suis étudiant en classe préparatoire scientifique et je tenais à féliciter les auteurs du livre LaTeX pour l'impatient car j'ai souvent désiré apprendre comment utiliser ce traitement de texte qui produit les plus beaux documents scientifiques, mais je fus inlassablement découragé par des manuels dont l'épaisseur n'avait rien à envier aux dictionnaires. Grâce à ce livre, je termine de rédiger mon TIPE, et le rendu est somptueux.

un lecteur souhaitant rester anonyme

J'ai aperçu ce livre sur le bureau d'un chercheur, je l'ai feuilleté, et l'ai finalement acheté. C'est le coup de pouce qu'il me fallait pour que mon énième essai d'aprentiisage de LaTeX ne tombe pas à l'eau une fois de plus. J'apprécie la simplicité, le petit format – on peut l'emmener avec soi – les exemples...

Catherine Busquet (en référence à la première édition)

5 étoiles LaTeX pour l'impatient :

Le plus simple et le plus rapide pour rédiger des documents en LaTeX.

Ma bible perso, toujours sur mon bureau.

Je ne saurais vivre sans...

D'autres ouvrages sont plus exhaustifs et plus complets, mais au quotidien, c'est le meilleur.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Très bien !

Remplit ses promesses et son office, et format très pratique. Je ne regrette pas cet achat, merci aux auteurs !

lecteur sur Amazon

5 étoiles Bravo !

Petit, léger, pratique. À garder à portée de main si vous utilisez souvent LaTeX.

Et joli, en plus...

lecteur sur Amazon

4 étoiles LaTeX à la portée de tous

Ce livre est "LE LIVRE DE LaTeX POUR TOUS".

Quel bonheur de se retrouver avec un ouvrage aussi concis, précis, répondant aux questions les plus usuelles et même plus. Il vous prend par la main et vous entraîne dans les arcanes de LaTeX sans douleur. Je le recommande vivement à tous les débutants et même aux plus aguerris sur LaTeX, le producteur de documents.

À avoir absolument dans la bibliothèque.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Très bien pour apprendre LaTeX

J'ai rapidement commencé à rédiger des documents tout à fait satisfaisants avec ce livre. Je recommande donc pour tout ceux qui débutent.

lecteur sur Amazon

5 étoiles Très pratique

Le livre est structuré et plutôt exhaustif. Bon pour tout niveau car, à mon avis, on peut se servir du livre comme d'une fiche de rappel.

lecteur sur Amazon

4 étoiles Bon livre qui synthétise les commandes

Bon livre qui permet de retrouver rapidement les commandes voulues.

lecteur sur Amazon

J'utilise votre merveilleux bouquin, Latex pour l'impatient, tous les jours. Merci pour cet ouvrage, les autres livres disponibles sur le marché concernant LaTeX sont bons aussi, mais pas aussi pratiques, faciles à utiliser, clairs, synthétiques et concrets que le vôtre !

Marie Brynart, responsable de Sustainable Services, une entreprise dédiée au développement durable

Je donne 20/20 à ce bouquin. Ce livre est une mine d'informations ! Tout est très accessible, il est parfaitement adapté à quelqu'un qui débute. C'est bien simple, j'ai trouvé 99% des réponses à mes questions dans ce bouquin. En plus, il est petit et pratique, et pas cher ! De plus, les 10 premières pages expliquent les logiciels à télécharger (sous Mac,Windows, et Linux). Il est impossible de se perdre tellement c'est bien expliqué. À acheter de toute urgence !

un lecteur souhaitant rester anonyme

livre clair, pratique et qui va droit à l'essentiel.

Pascal Brachet, professeur de mathématiques au lycée Bernard Palissy d'Agen

Errata

(Aucune erreur n'a été signalée dans cette édition.)
  • Page 46, dans la correction de l'exercice 4.3, l'appel au package geometry est incomplet. Pour préciser la taille du papier, il faut y ajouter paperwidth=17cm, paperheight=25cm.
  • Page 35: il s'agit de l'environnement \begin{abstract} ... \end{abstract} et non de la commande \abstract.
  • Page 46, note 2: sans l'option normalem, la commande \emph produit par défaut du souligné. C'est avec l'option qu'elle produit de l'italique (ce qui est le comportement souhaité).
  • Page 50: il s'agit des commandes \o et \O et non \oo et \OO.
    (signalé par Ivan Lavallée)
  • Page 50, note 9: le package marvosym ne redéfinit plus \Rightarrow dans sa dernière version.
  • Page 57: des informations sur la documentation du package fancyvrb se trouvent page 139 et non page 11.10 .
  • Page 98, note 27: il ne suffit pas d'ajouter l'option framed pour obtenir des théorèmes sur fond coloré: il faut aussi charger le package framed.
  • Pages 99 et 101: il faut lire \! et non \"!.
  • Page 106: il y a une inversion sur les commandes; il faut lire
    \renewcommand{\LettrineFontHook}{\itshape}
    \renewcommand{\LettrineTextFont}{\sffamily}
  • Page 107: il y a une inversion entre la couleur du cadre et la couleur du fond pour la commande \fcolorbox.
  • Page 108: il faut lire RVB et non CRVB.
  • Page 114: il faut lire \@makefntext et \@makefnmark et non \"@makefntext et \"@makefnmark.
  • Page 115: si vous utilisez la commande \endnote, il faut placer \theendnotes à la fin de votre document pour faire apparaître les notes.
    (signalé par Ivan Lavallée)
  • Page 115, juste avant la section 10.6: il faut lire
    \addtocounter{footnote}{-1}\footnotetext{note1}
    \addtocounter{footnote}{1}\footnotetext{note2}

    et non
    \addtocounter{footnote}{-1}\footnotetext{note1}
    \footnotetext{note2}

    (signalé par François Lafont)
  • Page 117: il faut lire \setcounter{tocdepth}{1} et non \setcounter{\tocdepth}{1}.
  • Page 123: \citeright est le délimiteur droit et non gauche.
  • Page 123: Il faut lire \renewcommand{\citepunct}{;~} et non \renewcommand{\citepunct}{;\~{}}.
  • Page 124: le package natbib ne fonctionnera correctement que si vous utilisez comme style de bibliographie (à l'intérieur de la commande \bibliographystyle) l'un des trois styles suivants: abbrvnat, plainnat et unsrtnat.
  • Page 125: l'échelle verticale de \scalebox est un argument facultatif (donc entre crochets): \scalebox{h}[v]{}.
  • Page 131: il faut lire \stepcounter{nom} et non \stepcounter{nom}{valeur}. De même, il faut lire \refstepcounter{nom} et non \refstepcounter{nom}{valeur}.
  • Page 30: la commande \textbackslash nécessite des accolades vides pour ne pas supprimer l'espace situé après elle: \textbackslash{}.
  • Page 44: pour barrer un texte, il s'agit de la commande \st et non \sl.
  • Page 51: il faut lire \vskip 2cm et non \vskip{2cm}.
  • Page 51: il faut lire \hfill texte\hfill\hfill\null et non \hfill texte\hfill\hfill.
  • Page 81: le dernier & de la première ligne du premier tableau est en trop.
  • Page 87: les commandes \latintext et \textlatin sont inversées.
  • Page 94: pour régler les dimensions \headrulewidth et \footrulewidth, il s'agit de \renewcommand et non \setlength.
  • Page 94: il faut lire \setcounter{tocdepth}{1} et non \setcounter{\tocdepth}{1}.

Trucs et astuces

Des majuscules droites en mode maths

Par défaut, LaTeX utilise des majuscules penchées en mode maths. C'est la convention anglaise. En français, les majuscules sont supposées être droites. On peut composer \text{A} ou \mathrm{A} à chaque occurrence, mais cela devient vite pénible. À la place, autant dire à LaTeX d'utiliser des majuscules droites en mode maths ! Il suffit pour cela de copier-coller dans votre fichier .tex (ou, encore mieux, dans votre fichier .sty maison) le code ci-dessous.

\mathcode`A="7041 \mathcode`B="7042 \mathcode`C="7043 \mathcode`D="7044
\mathcode`E="7045 \mathcode`F="7046 \mathcode`G="7047 \mathcode`H="7048
\mathcode`I="7049 \mathcode`J="704A \mathcode`K="704B \mathcode`L="704C
\mathcode`M="704D \mathcode`N="704E \mathcode`O="704F \mathcode`P="7050
\mathcode`Q="7051 \mathcode`R="7052 \mathcode`S="7053 \mathcode`T="7054
\mathcode`U="7055 \mathcode`V="7056 \mathcode`W="7057 \mathcode`X="7058
\mathcode`Y="7059 \mathcode`Z="705A

Des chiffres entourés

Il arrive souvent que l'on veuille entourer des chiffres. Les symboles "pifont" servent à cela: \ding{172} à 181 pour des chiffres blancs entourés de 1 à 10, et 182 à 191 pour les mêmes sur fond noir.

Mais ce n'est pas toujours suffisant, par exemple pour utiliser des compteurs. Dans ce cas, utilisez \textcircled :

\renewcommand{\labelenumi}{\textcircled{\theenumi}}

que vous pouvez modifier afin de régler plus finement l'alignement des chiffres. Voici des valeurs correctes pour les petits chiffres :

\textcircled{\raisebox{-0.9pt}{\hspace*{0.7pt}\theenumi}}

Des titres de section différents dans les titres courants et la table des matière

LaTeX permet de différencier le titre d'une section selon qu'il est affiché dans le texte ou dans le titre courant. Il suffit de passer un argument optionnel pour créer le deuxième, comme ceci :

\section[titre courant et titre dans la tdm]{titre dans le document}

Seulement, on aimerait parfois utiliser une troisième version qui n'apparaîtra que dans la table des matières.

Le code suivant, placé dans le préambule de votre document, permet d'utiliser zéro, un ou deux arguments optionnels :

\section[titre courant et titre dans la tdm]{titre dans le document}
\section[titre courant][titre dans la tdm]{titre dans le document}

Voici le code de la commande:

\makeatletter
% Nouvelle définition de \@sect pour accepter un argument optionnel
% supplémentaire.
\def\@sect#1#2#3#4#5#6[#7]{%
    \@ifnextchar[%]
        {\@sectnew{#1}{#2}{#3}{#4}{#5}{#6}[#7]}%
        {\@sectprevious{#1}{#2}{#3}{#4}{#5}{#6}[#7]}%
}

% L'ancienne \@sect rebaptisée \@sectprevious.
\def\@sectprevious#1#2#3#4#5#6[#7]#8{%
  \ifnum #2>\c@secnumdepth
    \let\@svsec\@empty
  \else
    \refstepcounter{#1}%
    \protected@edef\@svsec{\@seccntformat{#1}\relax}%
  \fi
  \@tempskipa #5\relax
  \ifdim \@tempskipa>\z@
    \begingroup
      #6{%
        \@hangfrom{\hskip #3\relax\@svsec}%
          \interlinepenalty \@M #8\@@par}%
    \endgroup
    \csname #1mark\endcsname{#7}%
    \addcontentsline{toc}{#1}{%
      \ifnum #2>\c@secnumdepth \else
        \protect\numberline{\csname the#1\endcsname}%
      \fi
      #7}%
  \else
    \def\@svsechd{%
      #6{\hskip #3\relax
      \@svsec #8}%
      \csname #1mark\endcsname{#7}%
      \addcontentsline{toc}{#1}{%
        \ifnum #2>\c@secnumdepth \else
          \protect\numberline{\csname the#1\endcsname}%
        \fi
        #7}}%
  \fi
  \@xsect{#5}}

% La nouvelle \@sect baptisée \@sectnew pour traiter les doubles arguments
% optionnels.
\def\@sectnew#1#2#3#4#5#6[#7][#8]#9{%
  \ifnum #2>\c@secnumdepth
    \let\@svsec\@empty
  \else
    \refstepcounter{#1}%
    \protected@edef\@svsec{\@seccntformat{#1}\relax}%
  \fi
  \@tempskipa #5\relax
  \ifdim \@tempskipa>\z@
    \begingroup
      #6{%
        \@hangfrom{\hskip #3\relax\@svsec}%
          \interlinepenalty \@M #9\@@par}%
    \endgroup
    \csname #1mark\endcsname{#7}%
    \addcontentsline{toc}{#1}{%
      \ifnum #2>\c@secnumdepth \else
        \protect\numberline{\csname the#1\endcsname}%
      \fi
      #8}%
  \else
    \def\@svsechd{%
      #6{\hskip #3\relax
      \@svsec #9}%
      \csname #1mark\endcsname{#7}%
      \addcontentsline{toc}{#1}{%
        \ifnum #2>\c@secnumdepth \else
          \protect\numberline{\csname the#1\endcsname}%
        \fi
        #8}}%
  \fi
  \@xsect{#5}}
\makeatother