Le guide manga de l'algèbre linéaire

Collection : Guides mangas

Public : élèves en prépa scientifique, étudiants en sciences (L1)

Caractéristiques : 14,99 € • 240 pages • Format 16,4 × 22 cm • Paru le 15 août 2019 • Imprimeur certifié Imprim'Vert

Auteurs : Iroha Inoue, Shin Takahashi, re_akino

Traducteurs : Kevin Destagnol, Jean-Yves Février, Jérôme Gärtner, Thierry Limoges, Tristan Poullaouec, Vincent Puyhaubert

En stock

Acheter sur  

Pages de présentation
Avant-propos
Table des matières
Prologue
Chapitre 1
Pages d'exemple
Index
Télécharger les extraits

Le livre

L'algèbre linéaire fait partie des domaines les plus abstraits des mathématiques étudiées en premier cycle. Les notions d'espace vectoriel, d'application linéaire, de matrice, de valeurs et vecteurs propres en ont laissé plus d'un sur le bord du chemin. Mais pas de panique ! Avec de nombreux exemples, une mise en situation et une progression pas à pas, tout s'explique. C'est ce que vous propose le Guide manga de l'algèbre linéaire.

Ce livre n'est pas seulement un livre de maths, c'est aussi un vrai manga. Trois personnages évoluent dans une université. Il y a d'abord Reiji, un crack des mathématiques qui est connu et respecté pour avoir publié un manuel à destination des autres étudiants. Mais ce qu'il aimerait vraiment, c'est apprendre le karaté. Le capitaine de l'équipe, le « marteau de Hanamichi », veut bien l'entraîner mais à condition que Reiji donne des cours de maths à sa petite sœur, la douce et émouvante Misa.

Le dessin est particulièrement expressif. Le traits rudes et les manières abruptes du capitaine de l'équipe de karaté contrastent singulièrement avec la modestie et l'empathie qui émanent de Misa. Reiji, on l'imagine sans peine intelligent et courageux.

Chaque chapitre se termine par des compléments qui reprennent et approfondissent ce qui a été présenté dans les pages de BD. Ils peuvent être sautés en première lecture.

L'index permet de retrouver rapidement toute information.

Le public

Ce manga d'apprentissage est destiné à tous ceux qui souhaitent, ou doivent, comprendre et apprendre l'algèbre linéaire. Il ne nécessite qu'un niveau de bachelier à dominante scientifique. Le cœur du lectorat est constitué des étudiants. Il y a bien sûr ceux qui étudient spécifiquement les mathématiques, que ce soit à l'université ou en prépa (scientifique et commerciale). Mais l'algèbre linéaire est aussi un outil très utilisé dans de nombreux domaines : économie, sciences physiques, biologie, commerce, marketing, mesures physiques, etc.

Le texte est volontairement accessible aux étudiants dans tous ces domaines. Pourtant, le livre ne simplifie pas les mathématiques, qui restent ce qu'elles sont : à la place, il les rend compréhensibles et imagées.

Les auteurs

L'ouvrage a été créé au Japon sous le nom Manga de wakaru (« manga d'apprentissage ») : senkeidaisuu (« algèbre linéaire »). Il est le fruit de la collaboration d'un éditeur scientifique très respecté, Ohmsha, et d'un studio spécialisé dans les mangas, Trend-Pro.

L'auteur du texte est Shin Takahashi, diplômé de l'université de Kyushu et spécialisé dans l'écriture d'ouvrages scientifiques et techniques. Les dessins sont d'Iroha Inoue et le scénario de re_akino. Il fallait conjuguer les talents de tous ces co-auteurs pour produire ce livre, qu'aucune personne seule n'aurait pu réaliser.

L'ouvrage a ensuite été traduit en anglais (page Amazon) par l'éditeur No Starch Press.

Enfin, une équipe de scientifiques français bilingues, tous normaliens, a effectué la traduction en français. Celle-ci a ensuite été polie par un relecteur spécialisé.

Témoignages de lecteurs

« Je le recommande de tout mon coeur. »

Gail Carmichael, blog The female perspective of computer science, sur le Guide manga de l'algèbre linéaire

Sur le web

Manga News a publié un article sur la collection des Guides mangas.

Aperçu de l'ensemble du livre

Présentation de la collection

Les Guides mangas s'adressent aux étudiants. Ils utilisent la bande dessinée pour faire comprendre et retenir les idées principales d'une discipline.

Les bandes dessinées sont de vrais mangas, avec une intrigue, des personnages attachants et un dénouement.

Les cours sont de vrais cours, qui n'évitent pas les difficultés techniques contrairement aux livres de vulgarisation. Simplement, on ne présente que les idées principales de la discipline, celles qu'il faut vraiment comprendre et retenir.

Chaque chapitre contient d'abord les pages de bande dessinée, qui représentent environ les trois quarts des pages. La BD permet des mises en scène qui se prêtent particulièrement bien à la compréhension. Le chapitre se clôt avec des pages de texte qui reprennent et étendent les idées vues dans les pages de BD, avec des exercices lorsque le sujet s'y prête.

Qui a écrit ces livres ?

Les Guides mangas ont été créés au Japon. Il ne s'agissait pas de la première tentative de marier manga et apprentissage, mais avant cette collection tous les essais avaient été des échecs. En effet, la tentation est grande d'accorder trop de place à la discipline et pas assez à l'histoire. Il en résulte alors un cours illustré qui est à peine plus digeste qu'un cours usuel.

C'est Ohmsha, un éditeur très ancien et très réputé dans le milieu scientifique au Japon, qui a trouvé la bonne formule. L'idée clef a été d'imposer à l'auteur scientifique de s'en tenir aux points principaux, c'est-à-dire suffisamment pour que le domaine soit bien compris, et pas plus. Ainsi, le corpus à transmettre devient suffisamment léger et malléable pour s'insérer dans une histoire.

La méthode d'Ohmsha inclut un autre ingrédient important, c'est le travail en équipe. En effet, on ne trouvera guère de scientifique qui soit capable à la fois d'exposer sa matière, d'imaginer une histoire pour la mettre en scène, et de dessiner l'ensemble. Il faut trois personnes en réalité : un scientifique, un scénariste, un dessinateur. Réunir et faire travailler ensemble des profils aussi différent était une gageure.

La collection a été rapidement un succès au Japon et compte maintenant 47 titres. La traduction en anglais a été entreprise par l'éditeur américain No Starch Press. Les Éditions H&K ont acheté les droits pour la version française.

Qui traduit les ouvrages ?

Pour établir la version française, nous partons de la version anglaise. Cela nous permet de travailler avec des spécialistes du sujet traduit plutôt qu'avec des spécialistes du japonais. Nos traducteurs sont ainsi des scientifiques de haut niveau, agrégés, normaliens, docteurs, enseignants-chercheurs... Leur traduction est ensuite polie par un relecteur spécialiste du français.

Cette démarche nous a permis de corriger certains problèmes de la version anglaise. En effet, les traducteurs du japonais vers l'anglais ne connaissaient pas en sus la matière enseignée, ce qui a donné quelques traductions hasardeuses et contresens. En outre, ils ne pouvaient pas identifier les coquilles qui restaient dans la version japonaise.

De la sorte, nous vous proposons une version française qui est meilleure que la version anglaise.

Témoignages sur la collection

« La série des Guides mangas a indubitablement sa place dans ma biliothèque. »
Smithsonian magazine

« J'aime, j'aime, j'aime cette idée ! L'édu-manga est un super concept. »
The otaku librarian

« Ces livres rendent les études amusantes. »
Blog connectingwithyourteens

« Les dessins sont agréables et contiennent juste la bonne quantité de détail ; les personnages sont vraiment expressifs et font des apartés amusants. »
Warren Peace

« C'est un complément parfait pour l'instruction à la maison. »
Parenting Squad

« Le style Shoujo et les héroïnes intrépides de la série des Guides mangas plairont sans doute aux lecteurs qui ont fait de Fruits basket un succès. »
Blogcritics.org

« J'aurais tué pour avoir ces livres quand j'étais étudiant il y a vingt ans. »
Tim Maughan

On en parle sur le web

  • La collection possède sa propre page Wikipedia.
  • Manga News a publié un article portant sur la collection des Guides mangas.