20 fiches de français sur le thème 2015-2016 « Le monde des passions »

Collection 20 fiches

Caractéristiques : 11,99 € • 128 pages • Format 14,8 × 21 cm • Paru le 1er juin 2015 • Imprimeur certifié Imprim'Vert

Auteurs : Matthieu Bennet, Géraldine Deries, Fatma Hamoudi, Natalia Leclerc, Natacha Salliot

Épuisé

Pages de présentation
Table des matières
Fiches
Index
Télécharger les extraits

Présentation de la collection

Cette collection aide les élèves de prépa scientifique à préparer les épreuves de français-philosophie aux concours. Elle permet d'aborder, comprendre et retenir les œuvres au programme de la manière la plus efficace.

Que veut dire « étudier les œuvres » ?

Il est demandé aux élèves non seulement de lire les œuvres, mais aussi de les « étudier ». Hélas, nul ne prend jamais le soin ou le temps d'expliquer ce que recouvre cette demande !

En premier lieu, il faut reconstituer la progression des œuvres : on parlerait d'histoire dans un roman, d'intrigue dans une pièce, de raisonnement dans un texte philosophique. Tout texte renferme ou sous-entend également des idées, qu'il faut énoncer, comprendre et retenir. Il s'appuie aussi sur des exemples, dont certains comptent plus que d'autres. Les personnages ont leur personnalité, qu'il faut prendre le temps d'analyser. Et l'ensemble se déroule généralement dans des lieux, qui sont muets mais pas anodins.

En plus de l'œuvre, il faut connaître son auteur, en particulier les éléments clefs de sa vie qui ont pu influencer son écriture, ce qui vous permet de lire le texte sous un jour nouveau. Cet auteur appartient également à une époque, parfois fort éloignée dans le temps, sur laquelle on peut n'avoir aucune connaissance ou, pire, que des préjugés. Enfin, l'œuvre appartient à un genre littéraire ou philosophique dont elle suit des règles (explicites ou tacites) que l'on ne doit pas ignorer complètement le jour du concours.

Lorsque les œuvres et les auteurs sont bien connus, il reste à comparer les œuvres entre elles puisque ceci sera le moteur des dissertations. Et bien sûr, il faut rapprocher chacune du thème de l'année, c'est-à-dire l'appréhender sous un certain angle alors que bien d'autres auraient été également possibles.

Beaucoup d'élèves ne soupçonnent pas que c'est cela que l'on attend d'eux, plutôt qu'une simple lecture pendant les vacances d'été.

Pour être rigoureux, les correcteurs s'attendent à ce que le résultat de ce travail soit connu des candidats, mais rien n'oblige à ce que chaque élève le fasse seul et pour lui-même. C'est l'aboutissement de ces recherches que livrent les 20 fiches, qu'il n'y a plus qu'à lire et, si possible, retenir.

Que contiennent les 20 fiches ?

Les 20 fiches se répartissent comme suit:

  • 3 fiches pour chaque œuvre. La première est centrée sur l'auteur, son époque et l'ensemble de ses écrits. La deuxième survole l'œuvre et présente ses points principaux: l'intrigue, les personnages, les lieux. La troisième résume l'œuvre linéairement, chapitre par chapitre.
  • 11 fiches thématiques, de 3 pages chacune. Le principe est le suivant : au concours, on ne vous demandera jamais de maîtriser, pour une dissertation, tous les aspects du thème de l'année. C'est un sous-thème qui sera privilégié. Ces fiches donnent les points à retenir pour chaque œuvre vis-à-vis de 11 sous-thèmes.

Atouts des 20 fiches

Les 20 fiches se distinguent des manuels concurrents par les éléments suivants:

  • concis : on contraint les auteurs à ne pas dépasser 132 pages ;
  • limpide : rien n'est supposé connu, pas même les œuvres, encore moins les théories littéraires et les termes techniques ;
  • pensé pour des scientifiques : l'ensemble est parfaitement organisé et facile d'accès à n'importe quelle page ;
  • utilisable avant de lire les œuvres : c'est même la méthode recommandée, afin d'optimiser la lecture personnelle que vous en ferez ensuite ;
  • utilisable par les élèves qui, hélas, ne lisent pas du tout les œuvres (soit entre un quart et un tiers des candidats) ;
  • bon marché : 11,99 €.

On peut bien entendu se passer des 20 fiches et accomplir soi-même le travail dont les grands axes ont été esquissés plus haut. Mais, avouons-le, c'est très long, et très différent de ce qui est demandé dans les disciplines scientifiques, donc difficile. En outre, il ne sera pas aisé de faire aussi bien que notre équipe rompue aux études littéraires. Gagnez du temps, choisissez les 20 fiches.

Qui écrit les livres ?

Chaque ouvrage réunit une équipe forte d'une dizaine d'auteurs. Tous ou presque enseignent le français ou la philosophie en prépa ou au lycée.

Les auteurs sont encadrés par deux ou trois coordinateurs qui évaluent, relisent et corrigent au besoin les fiches.

En dépit des références impeccables des auteurs, nous ne faisons pas l'économie de relectures orthographiques et stylistiques. En effet, le travail en commun de l'auteur et du coordinateur sur le texte a pu laisser des traces, comme des formulations de compromis devenues trop complexes ou des problèmes d'accord.

Enfin, la mise en page est confiée à un professionnel car décharger les auteurs de cette tâche délicate leur permet de se concentrer sur le texte que vous allez lire.

Comment le premier livre a été créé

Voici la présentation de la collection par la personne qui l'a créée.

« Quand j'étais en prépa scientifique, je me contentais de lire les œuvres au programme. Je les lisais attentivement, et je les retenais bien, mais c'est tout.

Ensuite, j'ai fait une prépa littéraire. Là, on m'a expliqué ce que signifie réellement l'étude d'une œuvre. En fait, c'est un peu comme travailler un chapitre de maths. On peut le lire, retenir les définitions et les théorèmes, se souvenir de quelques exemples, et croire que l'on a terminé. Mais on échoue alors au premier exercice. Pour réellement posséder les maths, il faut les mettre en pratique sur des cas particuliers, se confronter aux cas limites, replacer les résultats dans un corpus, chercher, sécher, et c'est seulement lorsque l'on a le sentiment de dominer le chapitre tout en comprenant chaque détail que l'on peut réellement être satisfait.

Les sciences et les lettres diffèrent de mille manières, mais elles se rejoignent aussi de mille autres. Le travail, la rigueur, l'analyse, la synthèse, les exemples et les exercices existent aussi bien en lettres qu'en maths, ils prennent simplement d'autres formes. Ils demandent autant de sueur et d'implication.

Ce n'est pas du tout ce que j'avais cru comprendre quand j'étais élève en prépa scientifique. J'ai alors regardé en librairie les livres destinés aux scientifiques, pour savoir si c'était moi qui avais raté quelque chose. Et j'ai vu que ces ouvrages ne proposaient que la partie finale de l'étude, c'est-à-dire des réflexions de haut niveau s'adressant à des élèves ayant déjà fait le travail de base – celui dont ils soupçonnaient pas, en fait, la portée. Mais à quoi bon finasser sur les théories littéraires quand les bases de la connaissance de l'œuvre ne sont pas acquises ? Il ne faut pas peindre les murs avant d'avoir posé les fondations...

En outre, les manuels que je voyais en librairie me faisaient penser à des vanités d'auteur. En effet, on peut écrire pour plusieurs raisons et l'une d'elles est de se faire plaisir en écrivant ce qui nous plaît, d'une manière personnelle et originale. Mais le texte est alors centré sur l'ego de l'auteur, pas sur les besoins du lecteur.

De manière incroyable, aucun des manuels existant ne proposait de résumé des œuvres !

J'ai ensuite cherché quelle forme serait la mieux adaptée aux prépas scientifiques, quelque chose qui soit facile à comprendre, dense en informations, et concis. Le principe des fiches m'a semblé être le meilleur.

J'ai travaillé avec des profs de français et de philosophie pour modeler, élaguer ou enrichir le livre, jusqu'à aboutir à un découpage et un contenu qui n'ont pas eu besoin de bouger depuis. »

Témoignages

Vous avez un avis sur les 20 fiches ? N'hésitez pas à nous le faire connaître !
« Très bien fait. Les cartésiens y trouveront de quoi développer leur imagination et les littéraires de quoi ranger leurs idées. »
Commentaire laissé sur Amazon

« L'avantage de cet ouvrage, c'est d'être synthétique et de permettre une vue panoptique des œuvres : la partie de résumé, très intéressante et bien menée, permet de resituer un épisode dans une action dense. C'est donc aussi un outil de navigation dans les œuvres du programme. Un livre utilisable directement par les taupins et qui contribuera à l'efficacité de leur travail ! »
Critique parue sur le site lelitteraire.com

On en parle sur le web

  • Un jeune polytechnicien passionné d'enseignement a créé le site Meilleur Livre, sur lequel il recommande une sélection d'ouvrages qui sont les plus utiles en prépa.
  • M. Yann-Loïc André, professeur de français en prépa scientifique au lycée militaire de Saint-Cyr-l'École, a commenté le tome paru en 2017 sur le site lelitteraire.com.